Actualités



                       

                



LE PERE NOEL SURPRIS PENDANT SA TOURNEE

A

SAINT-SALVADOU

Bravant le froid, il a été aperçu, à minuit, sortant d'une maison par une porte-fenêtre. Surpris par le flash, il a lâché son sac de cadeaux avant de s'enfuir dans la nuit et la brume pour rejoindre son traineau attelé aux rennes qui broutaient dans le bois du Cassan. (Photo N. D. sans trucage)





Crèches plurielles !


D'hier ou d'aujourd'hui, d'ici ou d'ailleurs, minuscule ou majuscule.

Ouverture du 24 au 31 décembre de 15 à 17 h




* * *


INVENTAIRE DES ZONES HUMIDES


 A compter du 10 juillet, un chargé de mission passera sur les parcelles de la commune pour les besoins de l'étude d'inventaire des zones humides du bassin versant Aveyron Amont. Cette étude a pour objectifs :

-          De disposer d'une base de données géoréférencée en vue de l'intégration des zones humides dans les documents d'urbanisme,

-          L'amélioration des connaissances sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques,

-          L'amélioration des connaissances sur la biodiversité à l'échelle du bassin versant.

Plus d'informations sur https://zones-humides-vallee-aveyron.jimdo.com/ ou auprès de Chloé Fournel, technicienne au SMBV2A: 05 65 63 58 21

* * *


L'association JUSTIN-BESSOU

lance un appel auprès des bonnes volontés.


2018 sera 'L'année Justin Bessou', en commémoration de sa disparition en 1918.

Pour cela, l'association organise, en partenariat avec d'autres associations (Grelh rouergat, I E O, I O A, USP et autres), diverses manifestations qui se dérouleront à Saint-Salvadou mais aussi dans les autres villages de Le Bas-Ségala, Villefranche etc. tout au long de l'année : Dictée occitane, Messe en patois, Conférences, Nadalets, Lectures de textes, Exposition, rando etc.

Nous aurons besoin d'augmenter notre effectif avec des bénévoles. Si vous souhaitez participer ou nous aider, ne serait-ce que pour un seul évènement, ou une 1/2 journée,  vous pouvez nous contacter :

05 65 45 67 07 ou 06 02 28 34 66

ou


associationjustinbessou@gmail.com


En fonction de vos compétences, désirs et possibilités.

Le programme sera bientôt visible sur le site de la bibliothèque :

https://


* * *











































































VOEUX COMMUNAUX

Jérôme Ricard et les membres du conseil communal ont présenté leurs vœux traditionnels aux habitants, dimanche 15 janvier, en présence de Nicole Andurand, maire deléguée de Vabre-Tizac et de Jean-Eudes Le Meignen, maire du Bas-Ségala.

Il a salué l'implication des associations dans l'activité de la commune, puis présenté les réalisations de l'année 2016 : travaux de voirie, pose d'une signalétique directionnelle, installation d'une aire de jeux pour les enfants et d'un columbarium au cimetière.


Pour l'année 2017, rattachement de la commune nouvelle à la Communauté de Communes Aveyron-Ségala-Viaur, avec transfert de certaines compétences et, point fort à l'étude : la rénovation de la maison Tournier. Un appel est également lancé aux amateurs ayant des idées pour le développement du tourisme.


Le verre de l'amitié a clos la cérémonie.


* * *


SAINT-SALVADOU PAYS D'ART ET D'HISTOIRE

Depuis son entrée dans la Commune nouvelle Le Bas-Ségala, le village est concerné par cette appellation. Dans ce dispositif, Christophe Evrard, animateur du Patrimoine, organisait, samedi 18 mars, une visite guidée à la découverte du bourg. 41 personnes, du village et des alentours, intéressées par le patrimoine, l'histoire et l'architecture, se retrouvées pour rechercher ensemble, sous la conduite du guide, les éléments marquants qui aident à comprendre la vie des générations parfois très lointaines.

Une vieille maison, au premier regard banale et presque en ruine, présente des pierres d'angles particulièrement imposantes, les niveaux ne se ressemblent pas : il y a eu plusieurs époques de construction ; et si c'était une ancienne tour ? Et ce prolongement arrondi, au carrefour, un ancien four à pain ? Il figurait déjà sur le cadastre de 1822... Un linteau sur une porte : banal ? Non, médiéval celui-ci. Quand à la cheminée qui émerge du toit juste derrière la porte... pourquoi ? Qui trouvera la boutique du Moyen-Age devant laquelle le groupe n'est pas passé ? Nous y sommes tant habitués que nous ne remarquons pas l'intérêt des éléments qui donnent la richesse patrimoniale du village, comme s'il n'y avait ''rien à voir à Saint-Salvadou'' !


Ecrivez ici votre texte
SAINT-SALVADOU 'PAYS D'ART ET D'HISTOIRE' Depuis son entrée dans la Commune nouvelle Le bas-Ségala, le village est concerné par cette appellation. Dans ce dispositif, Christophe Evrard, animateur du Patrimoine, organisait, samedi 18 mars, une visite guidée à la découverte du bourg. 41 personnes, du village et des alentours, intéressées par le patrimoine, l'histoire et l'architecture, se retrouvées pour rechercher, ensemble sous la conduite du guide, les éléments marquants qui aident à comprendre la vie des générations parfois très lointaines. Une vieille maison, au premier regard banale et presque en ruine, présente des pierres d'angles particulièrement imposantes, les niveaux ne se ressemblent pas, il y a eu plusieurs époques de construction; et si c'était une ancienne tour ? Et ce prolongement arrondi, au carrefour, un ancien four à pain ? Il figurait déjà sur le cadastre de 1822... Un linteau sur une porte : banal ? Non, médiéval celui-ci. Quand à la cheminée qui émerge du toit juste derrière la porte... pourquoi ? Qui trouvera la boutique du Moyen-Age devant laquelle le groupe n'est pas passé ? Nous y sommes tant habitués que nous ne remarquons pas l'intérêt des éléments qui donnent la richesse patrimoniale du village, comme s'il n'y avait ''rien à voir à Saint-Salvadou'' !

INAUGURATION DU NOUVEAU LOCAL DE L'ADMR


Samedi 21 janvier, en présence de la conseillère départementale, du maire de la commune du Bas-Ségala, du maire délégué de Saint-Salvadou, et du maire de Morlhon,  Francis Falipou, nouveau président de l'ADMR coupait le ruban tricolore, inaugurant ainsi le local mis à la disposition de l'association.


Le personnel salarié et bénévole, en compagnie des bénéficiaires, partageaient avec les élus un sympathique goûter dans la salle de la Mairie.




* * *



LA GAZETTE DES SANTONS

N°1 Edition du 10 décembre 2016


Evènement à Saint-Salvadou, un village de santons s'est installé dans l'église pour 5 semaines. Nous vous dirons régulièrement tout ce qui se passe dans ce mini village d'antan (de notre envoyée spéciale C. D. )

Tout a commencé chez Sylvie Daynac, la rédactrice en chef de La Gazette de notre Ségala, collectionneuse et créatrice de santons depuis des décennies, avec la complicité d' habitants du village. Le petit village a vu le jour et est apparu au public le dimanche 4 décembre. Il sera visible jusqu'au 7 janvier 2017.  

Simples villageois, artisans, marchandes, gitane, pêcheur, ils se mêlent au curé (ne serait-ce pas Fernandel dans le rôle de Don Camillo ?), tandis que Georges Brassens accorde sa guitare pour chanter 'La Prière' (ça va de soi.)

Quelques bénévoles ont décidé de se relayer pour permettre d'admirer ce microcosme coloré. Seule difficulté, il en faudrait un peu plus.


FAITS DIVERS

Entre dimanche soir et mardi après-midi, alors que tout était fermé et que les petits personnages étaient seuls dans la pénombre, le meunier, arrivé au faîte de la colline, chargé de deux lourds sacs de blé sur le dos, a fait une chute, du pied de son moulin, jusqu'au sol de l'église. le malheureux santon, découvert mardi après-midi, souffre de deux fractures des chevilles.

Une enquête est en cours. Que s'est-il passé ? Fête nocturne en l'absence des responsables ? Était-il ivre ? On n'ose y penser. les santons ont coutume de se tenir en des lieux saints et d'y avoir une conduite irréprochable. Dispute qui aurait mal tourné, tentative d'assassinat ? Rappelons que la scène s'est passée dans l'église ! D'après une source digne de foi, il aurait été simplement victime d'un malaise, vu le poids qu'il venait de hisser jusqu'à son moulin.

Le pauvre meunier a refusé toute intervention chirurgicale : greffe, plâtre... en attendant une solution, il reste sur le seuil de sa demeure, vaillant, avec une simple atelle, pour que continue de tourner son moulin.


Mardi 6 décembre

Alors que le soleil éclairait le village, vers 16 h, une villageoise qui se rendait au marché a été victime d'un malaise. Elle est tombée à la renverse, au milieu de la foule, non loin de l'étang.

La bénévole de permanence, très vigilante, lui a aussitôt prodigué ses bons soins. Quelques petites claques, après l'avoir relevée, la coiffe réajustée, les jupons lissés,  la petite dame, malgré quelques vacillements, a pu retrouver les commères du marché pour leur faire part de sa mésaventure.





PETITES ANNONCES

° Village de santons cherche bénévoles pour accueillir les visiteurs, tous les jours sauf les lundis, le 25 décembre et le 1er janvier. Faire offre aux heures d'ouverture.


°Achète santons, même vieux et malades. prix excessifs s'abstenir.


 

PROGRAMME TV

-- De 16 h à 17 h, émission en direct depuis l'église (Cliquez ici).


-- Revoir sur Plus (cliquez aussi).


JEU

Amusez vous à compter les santons. Deux fois de suite, c'est mieux. Entre deux comptages, certains se cachent et pour être sûr de gagner, il faut trouver 2 fois le même résultat.


Vendredi 9 décembre

Quatre santons sont venus rejoindre les premiers. Une dentelière s'est assise à côté de la première, les autres, très bien accueillis, ont immédiatement trouvé leur place.

. 






Ecrivez ici votre texte Ecrivez ici votre texte

COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE

Reportée au dimanche 20 novembre pour permettre d'assister à la messe, la cérémonie a eu une participation généreuse aux pieds du Monument aux Morts, sous le soleil.


Un vin d'honneur a clos la matinée.


* * *








LES PETITS A LA FETE

Lorsque les grands feront la fête, les petits pourront y participer. Une aire de jeux est désormais installée, à leur intention, à proximité de la salle des Fêtes et le banc permet aux adultes de les surveiller en bavardant à l'ombre des tilleuls ou en jouant aux boules.

Escalader le château-fort, descendre par le toboggan et sauter avec le poussin à ressort, que demander de plus ?









LA GAZETTE DE NOTRE SEGALA

La revue virtuelle, consultable sur http://la-gazette-de-notre-segala.fr/

propose un tirage papier, soit un numéro par mois, pour 2 Euros, disponible à l'épicerie.


* * *

LA BASTIDE L'EVEQUE 


RENCONTRE AVEC L'ARTISTE PASCALE MIJARES

DANS LE CADRE DU PROJET DE TERRITOIRE



« POINTS DE REPERE, REPERES DE POINT »



Rendez-vous

SAMEDI 5 NOVEMBRE A 15H

SALLE DE LA MAIRIE DE LA BASTIDE L'EVEQUE


* * *


INAUGURATION DE LA MAISON DES CHASSEURS

Depuis le 22 juin 2015, les chasseurs avaient troqué les fusils contre truelles, pelles, scies, marteaux, pinceaux etc. pour que, 10 mois plus tard, l'association Saint-Hubert club de Saint-Salvadou, créée il y a maintenant 93 ans (la plus ancienne du village) ait enfin sa 'maison'.

Si tous ou presque ont participé, 5 d'entre eux ont fourni l'intégralité de la main d'œuvre, un travail bénévole constant de plusieurs centaines d'heures, aidés par des professionnels bénévoles eux aussi, chaleureusement remerciés.

Serge Loupias, secrétaire, évoquait quelques activités : mise en place d'un plan de gestion des lièvres depuis 23 ans, organisation de chasse en équipe pour faire face à l'arrivée de chevreuils, régulations des nuisibles (renards, martres, fouines, ragondins, becs droits) et battues.

Inauguration arrosée par Dame Nature puis par les nombreux participants réfugiés dans la salle des Fêtes.

Le président, Michel Souyri, peut être fier de son équipe.



  * * *


BALISAGE


2 nouveaux circuits de randonnées vont voir le jour au village :

1 - Circuit de 'Cassanhol' en souvenir de Jean Carrié, dit Cassanhol, habitant du Cassan et héros de la Révolte des Croquants.

2 - Circuit 'Des Poètes', en hommage aux 3 poètes du village : Justin Bessou,  Henri de Lestang et André Pradel.




* * *

CHASSE AUX OEUFS



 Les cloches de St-Salvadou avaient laissé tomber des œufs sur la place du village. Les enfants ont été appelés au secours pour chercher les petits paquets blottis dans les trous des murs, au coin des fenêtres ou des portes, cachés dans les feuillages ou les fleurs. Une bonne vingtaine de « pitchous » ont couru tout autour de la place et dans les ruelles remplissant le village de leurs cris et de leurs rires sous un beau soleil.

Travail accompli, les œufs ont été partagés et dégustés ainsi que les gâteaux gentiment portés par quelques mamans. Et puis les jeux ont repris !

Rendez-vous l'an prochain ! Si les cloches sont aussi généreuses…




COUP DE FOUDRE POUR LE CLOCHER !

Il y a 20 mois, notre clocher avait eu un coup de foudre. Sa flèche n'avait pas été atteinte par Cupidon mais, lors d'un petit orage, par un mauvais éclair qui avait attenté à son intégrité et, surtout, à son étanchéité.

L'entreprise Barriac, de Rodez, aidée de l'entreprise Miquel pour la grue est venue y remédier et c'est à plus de 40 m de hauteur que les couvreurs ont œuvré, dans le vent et la bruine.

Merci à l'un des ouvriers, Emile Bessou apparenté, par son grand-père, à notre émérite félibrige qui a très aimablement accepté de nous faire quelques photos depuis la nacelle, avec la coopération de l'équipe.



 

* * *



LA CHEVAUCHEE SALVADOISE


En rando à Prévinquières, dimanche 13 mars

(voir page 'Vie quotidienne', 'Associations')


* * *

 

LE CHANT DES SERENES
a tenu son Assemblée Générale le 5 mars. Bon bilan. Nouveau bureau :  Sébastien Folmann Président; Olivier Izard Trésorier et Anne-Marie Bommé secrétaire.

Projets 2016: maintient du Festival à Saint-Salvadou et développement de plusieurs cycles de concerts à La Bastide-L'Evêque, Vabre-Tizac, Najac, Morlhon, à partir du mois de mai et création d'un emploi salarié pour épauler le bureau dans la gestion administrative et logistique, l'écriture de projets et la mise en place de la programmation-présentation du programme de la prochaine édition du Festival (8, 9 et 10 juillet prochains) et du cycle de concerts en 'off' ( à partir du 16 mai, à Saint-Salvadou, La Bastide-L'Evêque, Vabre-Tizac, Najac et Morlhon).


LA NUIT

à la bibliothèque (ou comment tenir les petits en éveil...)


Mercredi 24 février, 12 enfants de quelques mois à 6 ans sont restés bien éveillés, ainsi que les 12 adultes qui les accompagnaient, tous sous le charme de Françoise Combettes qui a parlé de LA NUIT, accompagnée d'une jolie chouette plus vraie que nature.

La nuit des rêves, avec le doudou rassurant, éclairée par la lune. La nuit des cauchemars cachés dans le placard (Le loup ? Même pas peur !).

De très beaux livres que les enfants ont pu compulser à la fin ont entraîné l'assistance dans un monde onirique.

Une heure d'un beau rêve bien réel. Mais oui, c'est possible...même avec les tout-petits.


A bientôt, pour un autre TAPIS-LECTURE.


CONTES A LA BIBLIOTHEQUE




Dire Noël avec des contes et des chants et ce sont toutes les jolies traditions qui reviennent : Noël blanc de neige, Père Noël, rennes et traîneaux, cadeaux et repas de fête, et le méchant loup qui rôde...


Avec contes et comptines, chants et rondes, une dizaine d'enfants du village ont fêté Noël ensemble et partagé le goûter préparé par les mamans et nounous.

Merci aux mamies conteuses et chanteuses, aux mamans et nounous pâtissières. Joyeux Noël à tous et rendez-vous en janvier pour la galette ?


* * *


   

LE PERE NOEL A SOLVILLE


Un nouvel élève est arrivé à l'école, mercredi 16,  tout habillé de rouge, avec une grande barbe blanche.


Grande surprise pour les petits. mais inquiétude, tout de même, pour les plus jeunes qui manquaient de souvenirs et découvraient ce vénérable vieillard., appuyé sur sa canne. Mais cette inquiétude fut vite dissipée quand cet élève pas comme les autres a sorti de sa hotte des cadeaux, livres et jeux de constructions.


Dommage, ce nouveau copain si sympathique est reparti. Mais il reviendra l'année prochaine. Si les enfants sont sages...


* * *


* * *


RESULTAT DES ELECTIONS REGIONALES


Dimanche 13 décembre

Inscrits : 372 - Votants : 262 - Exprimés : 252


Reynié Dominique : 77

Delga Carole : 124

Aliot Louis : 51


* * *


Ecrivez ici votre texte

Avec décembre, les jolies plates bandes sont défleuries. Si Flore s'est endormie, la Fée Electricité, maintenant économe, s'est installée dans le centre du village pour l'égayer quelques heures, dès la tombée de la nuit.



BULLETIN DE LIAISON N°5 - Contrat territorial Serène










 Syndicat Intercommunal d'Aménagement des Vallées de l'Aveyron et de l'Alzou (SIAV2A)
  Décembre 2015

* * *

Repas de fin d'année


Générations Mouvement


Messe et souvenir des défunts de l'année, et pensées pour nos malades


Récompenses des dicos d'or


Bon repas et convivialité


Album photos du voyage en Italie


Le tout avec une jolie déco réalisée par un groupe de dames...


Que demander de plus pour passer une excellente journée ? 


* * *



TELETHON


Réalisé en partenariat avec MORLHON, après une année d'absence, cette réédition a connu un franc succès.

Dès 9 h, soleil au rendez-vous, les cyclistes se sont mis en selle, pour un périple dans le Ségala, tandis que les tricoteuses s'activaient sur leurs aiguilles afin de tricoter la plus longue écharpe jusqu'à 19 h pour le Fil Rouge. Tous les coups, ou tous les points étaient permis. Points ajourés, bien sûr, pour faire plus de chemin, et l'écharpe reprise par les 2 bouts. Pas évident au départ, mais très bonne ambiance assurée. Les langues allaient aussi vite que les aiguilles ! Et les conseils ! Il fallait concurrencer Morlhon !

Au retour des cyclistes, à Saint-Salvadou, un excellent civet réconfortait les sportifs ... et non sportifs, tandis que les tricoteuses se relayaient.

A 14 h 30, ce sont 37 marcheurs qui ont quitté Morlhon, via Saint-Salvadou, empruntant les chemins par Ponganières, Le Treuil, Le Puech, pour assister à l'envol des ballons après avoir dégusté un vin chaud revigorant préparé et offert par l'association Tambouille de Morlhon.

Il a fallu arrêter l'élan des tricoteuses infatigables. les 2 villages ont réalisé chacun une écharpe pour famille nombreuse... (plus de 2 m de long).

Une démonstration de Gym par les Morlhonnaises pour attendre l'apéritif et le repas, partiellement offert par les municipalités, et enfin l'apothéose, un spectacle délirant offert par la troupe des Z'Igues de Compolibat, de plus en plus performants.

Le résultat est probant, ce sont 2 350 Euros qui ont été collectés et environ 3000 lorsque le surplus des frais inhérents, financés par les associations, aura été versé. On ne peut que féliciter les organisateurs et dire : à l'année prochaine.




Dimanche 15 novembre


Cette journée, dite de repos dominical, fut bien remplie.

L'Association des Parents d'Elèves de Solville ouvrait ses stands dès 9 h dans la salle des Fêtes pour sa Bourse aux jouets et puériculture annuelle.

Après la sortie de la Messe, à 10 h 30, la commémoration du 11 novembre rassemblait de nombreuses personnes. La gerbe traditionnelle déposée, le maire Jérôme Ricard demandait une minute de silence, consécutive aux tragiques évènements parisiens de ce funeste vendredi 13. Les sonneries militaires résonnaient lugubrement avec les drapeaux doublement en berne.

Le pot de l'amitié dans la salle de la mairie réconforta tout le monde.

L'après-midi, une séance de cinéma gratuite rassembla 110 personnes, tant du village que de l'extérieur, qui ont répondu à l'invitation de l'association Justin Bessou, en partenariat avec le Conseil Départemental de l'Aveyron qui assuma les frais, la Médiathèque Départementale de l'Aveyron pour la logistique et Max Lhoyez, de l'ONG La Maison des Himalyas, intervenant pour répondre aux questions du public. Dans le cadre du Mois du Film Documentaire, 'Pâturage d'été' remporta un succès certain.




SOIREE FRITONS & GAILLAC PRIMEUR


 Vendredi 21 novembre, ce sont environ 120 personnes qui ont répondu à l'invitation du club de gym pour découvrir le Gaillac primeur, excellent, et les fritons de canards. Malgré la dégringolade brutale du thermomètre, la 'soupe' a vite réchauffé l'ambiance.

Comme d'habitude, elle était au top lorsque les joueurs des deux équipes de vétérans du foot sont arrivés après le match.

Il faut reconnaître que les organisateurs s'étaient particulièrement bien dévoués pour choisir le meilleur Gaillac au meilleur prix.

A refaire l'année prochaine...


* * *





Vendredi 6 novembre


COMMUNE NOUVELLE


Le nouveau préfet de l'Aveyron entouré des sous-préfets du département, du président du Conseil Départemental de l'Aveyron et du député de la circonscription de Rodez a ratifié, vendredi 6 novembre, l'accord rendant officielle la naissance de la Commune Nouvelle 'BAS SEGALA'.

Les élus des trois communes concernées Labastide l'Evèque, Vabre Tizac et Saint-Salvadou étaient conviés à cette signature.

Jérome Ricard, affecté par le décès accidentel de son père, était représenté par le premier adjoint René Fort. Les quatre autres élus complétant la délégation étaient Chantal Demarest, Jean-Luc Farjou, Gilles Guy, Jacques Souyri.

Vingt ans après la naissance de la première Communauté de Communes du département, ces mêmes trois entités sont les premières à avoir déposé un projet de Commune Nouvelle.

A compter du premier janvier 2016, les trois communes ne feront donc plus qu'une.


(Film Marc Demarest)



Samedi 31 octobre, LE CHANT DES SERENES donnait son concert d'automne dans l'église.

Jérémy Péret, qui revenait tout juste de Séville (Espagne) où il vient de remporter le ''Prix spécial d'interprétation'' de musique espagnole, ouvrait le récital avec sa guitare.

Le Duo Entrelacs a suivi, avec Jehanne Drai à la harpe et Julien Vern à la flûte. Ils nous ont emmenés dans un tour du monde musical, de la France à l'Amérique du sud, en passant par la Roumanie et le Japon, avec Debussy, Ravel, Bartok, Schaposnichov, Michio Miyagi, Piazzolla, Andrès et Monti. Très applaudis et rappelés, par plus de 80 personnes sous le charme, ils ont terminé à trois avec Manha de Carnaval qui a fait vibrer les cœurs des auditeurs et les voûtes de la nef.


Le Chant des Sérènes vous propose un rendez-vous 'Soirée cabaret' pour le réveillon du nouvel an.


www.lechantdesserenes.com


(Photos de l'association et de G. Farjou)




 
Service proposé par Smica - Powered by MagicSite