Actualités

TROC DE FLEURS


S'il y avait plusieurs animations à Saint-Salvadou, ce dimanche 25 mars, il semble bien qu'aucune n'en ait pâti. L'une à 14 h et l'autre à 16 h, il était possible de participer à tout.

La réputation du Troc a attiré des visiteurs de Vabre, Sanvensa, Lunac, Villefranche et Lanuéjouls.

Le village a été bien représenté par les 'troqueuses' et même un 'troqueur' qui n'avait que du persil -- mais 10 godets --, échangés contre un arbre : un Pavier de Californie. Plusieurs ne faisaient que passer mais en laissant tout de même un cageot bien garni et repartaient tout aussi vite avec ce qui manquait au jardin. D'autres ne pouvant venir ont confié le et les paniers à une voisine ou amie.  Deux dames venues 'pour voir', sont parties très vite et revenues moins d'une heure après avec de superbes  Roses de Noël pour le bonheur d'une autre qui justement en cherchait, mais aussi avec des cardons, estragon etc. fraichement arrachés !

Et comme le but ce n'est surtout pas de replanter le soir ce que l'on a arraché le matin, ce qui n'est pas troqué est donné.

Il faut noter que le 'village fleuri' avait aussi son stand.

De remarquables pots et cache-pots réalisés en papier par une troqueuse ont fait l'émerveillement des visiteurs qui vont tenter de se souvenir de quelques noms comme : Croix de Jérusalem, Exocorda racemosa ou Lychnis coronaria et bien d'autres. Comme si plus le nom était compliqué, plus la fleur était belle...




 

DICTADA OCCITANA

Samedi 27 janvier, dans le double cadre de L'Annada Bessou et des Semanas Occitanas, l'IEO (Institut d'Etudes Occitanes) avec la participation de l'Association Justin-Bessou ont proposé la traditionnelle dictée en occitan à une bonne cinquantaine de personnes, dont quelques unes du village.

On ne sait qui, des concurrents ou des correcteurs, ont le plus souffert avec la première partie de Lo grelhon,lo lop e las abelhas, premier des Countes de la tata Mannon de Bessou ! Bonne ambiance, fouace, chants, livres et CD (tout cela en occitan,bien sûr !) ont récompensé les candidats.

La soirée s'est terminée avec un repas en chansons et le bal animé par l'orchestre de La Talvera.


VOEUX 2018

VOEUX 2018 

Dimanche 20 janvier, la traditionnelle cérémonie des vœux a eu dans la Salle des Fêtes.

Le maire, Jérôme Ricard, entouré des conseillers municipaux, a rappelé que ce moment était un moment de partage entre les habitants, de rencontre avec les nouveaux venus. Il a remercié les associations, artisans, commerçants et tous les habitants qui participent pour rendre la vie du village animée et conviviale et tous ceux qui ont fait le choix d'y rester pour vivre.

Evocation de la loi « NOTRe » et du rôle de l'Intercommunalité. La commune nouvelle Le Bas Ségala a choisi l'alliance avec Rieupeyroux qui présente une plus grande similitude de compétences. Le bilan de l'année écoulée est riche de manifestations diverses et de travaux, notamment remise à neuf des logements locatifs par les employés municipaux, isolation phonique et thermique de la salle de Mairie.

Les projets pour 2018 :

Continuer la double isolation des fenêtres de la salle des Fêtes, recrépir le mur du cimetière (à cet effet, il est demandé d'ôter les garnitures des tombes pour la durée des travaux qui commenceront dès les beaux jours).
Un circuit de randonnée à la découverte de « Le Bas Ségala entre Lézert et Sérènes » sera inauguré le 10 mars.

Le beau et grand projet de réhabilitation de la « Maison Tournié » suit son cours.

Les festivités ne seront pas en reste avec « 2018, Annada Bessou » pour célébrer le centenaire de la disparition du poète Saint-Salvadois, le Festival du « Chant des Serènes » le week-end du 14 juillet, Festival en Bastide le lundi 30 juillet et l'exposition « Bessou et la guerre » le 11 novembre.

Le verre de l'amitié a permis à chacun d'échanger des vœux et de prendre des nouvelles des uns et des autres dans un moment très convivial.


SAINT-SALVADOU PAYS D'ART ET D'HISTOIRE

Depuis son entrée dans la Commune nouvelle Le Bas-Ségala, le village est concerné par cette appellation. Dans ce dispositif, Christophe Evrard, animateur du Patrimoine, organisait, samedi 18 mars, une visite guidée à la découverte du bourg. 41 personnes, du village et des alentours, intéressées par le patrimoine, l'histoire et l'architecture, se retrouvées pour rechercher ensemble, sous la conduite du guide, les éléments marquants qui aident à comprendre la vie des générations parfois très lointaines.

Une vieille maison, au premier regard banale et presque en ruine, présente des pierres d'angles particulièrement imposantes, les niveaux ne se ressemblent pas : il y a eu plusieurs époques de construction ; et si c'était une ancienne tour ? Et ce prolongement arrondi, au carrefour, un ancien four à pain ? Il figurait déjà sur le cadastre de 1822... Un linteau sur une porte : banal ? Non, médiéval celui-ci. Quand à la cheminée qui émerge du toit juste derrière la porte... pourquoi ? Qui trouvera la boutique du Moyen-Age devant laquelle le groupe n'est pas passé ? Nous y sommes tant habitués que nous ne remarquons pas l'intérêt des éléments qui donnent la richesse patrimoniale du village, comme s'il n'y avait ''rien à voir à Saint-Salvadou'' !


LA GAZETTE DE NOTRE SEGALA

La revue virtuelle, consultable sur http://la-gazette-de-notre-segala.fr/

propose un tirage papier, soit un numéro par mois, pour 3 Euros, disponible à l'épicerie.


* * *

Vendredi 6 novembre


COMMUNE NOUVELLE


Le nouveau préfet de l'Aveyron entouré des sous-préfets du département, du président du Conseil Départemental de l'Aveyron et du député de la circonscription de Rodez a ratifié, vendredi 6 novembre, l'accord rendant officielle la naissance de la Commune Nouvelle 'BAS SEGALA'.

Les élus des trois communes concernées Labastide l'Evèque, Vabre Tizac et Saint-Salvadou étaient conviés à cette signature.

Jérome Ricard, affecté par le décès accidentel de son père, était représenté par le premier adjoint René Fort. Les quatre autres élus complétant la délégation étaient Chantal Demarest, Jean-Luc Farjou, Gilles Guy, Jacques Souyri.

Vingt ans après la naissance de la première Communauté de Communes du département, ces mêmes trois entités sont les premières à avoir déposé un projet de Commune Nouvelle.

A compter du premier janvier 2016, les trois communes ne feront donc plus qu'une.


(Film Marc Demarest)


 
Service proposé par Smica - Powered by MagicSite