Patrimoine










 Le château de Salesses fut construit au XV° siècle et remanié en 1600 et une chapelle y fut établie à cette date. Deux tours carrées couronnées de mâchicoulis se dressent encore de part et d'autre d'une haute et mince tour ronde. Il est la propriété depuis 1802 d'une famille d'agriculteur toujours en activité.






Le château de la Brousse date du XVII° siècle. Il fut érigé par la famille de Segonds. Il est devenu une belle résidence secondaire.






L'église: en 1882, il fut décidé de reconstruire une église en remplacement de celle petite et vétuste qui s'élevait au centre du village.

Toute la population fut mise à contribution qui donnant des journées de travail, des pierres ou du bois, qui offrant un vitrail ou une statue.

En 1885, les Saint-Salvadois pouvaient être fiers de leur église, par sa taille, la hauteur et l'élégance de son clocher, elle méritait le titre de « Cathédrale du Ségala ».

Elle possède une remarquable croix processionnelle en argent datant du XV° siècle, un bénitier de pierre de 1830 et un chemin de croix du XIX° de belle facture.

En 2007 s'achevait la rénovation extérieure et intérieure menée à bien avec l'aide des paroissiens et des collectivités locales.











 

Cette pierre, transformée en vasque fleurie,

bénitier ou chapiteau, provient sans doute

de l'ancienne église.



 



 

Les croix : aux carrefours des chemins, sur les places des hameaux, sur les « puechs », se dressent de nombreuses croix. Elles sont pour la plupart en fonte, mais le Cassan et la Castanie peuvent s'enorgueillir de croix de pierre. Elles furent restaurées par la mairie et certains particuliers se sont plus à ériger des nouvelles croix en lieu et place de celles disparues.


 

Le Cassan

La Castanie

Le Mercadel




 


La langue d'Oc : Elle fait aussi partie de notre patrimoine. Les plus anciens la parlent spontanément et, chez nous, des mots de patois émaillent et colorent le français. Le village mérite bien le nom de « village occitan » puisque deux poètes de langue d'oc sont nés à St-Salvadou !            




Le patrimoine de Saint-Salvadou s'est enrichi ces dernières années  avec les tableaux réalisés par le peintre J-P Dulucq.

-       La frise illustrant « D'al Bres à la toumbo »  retrace la vie quotidienne à la fin du XIX° siècle.  Elle se trouve dans la salle de la mairie.




-       Ce sont les quatre saisons qui illuminent les murs de la salle des fêtes entièrement peinte « a seco » sur les parpaings.











Découverte d'une calade dans le bourg

Un habitant curieux, et avisé, a eu l'idée de gratter un peu de terre après avoir vu quelques pierres mises à nu par un débordement de gouttière. C'est ainsi qu'il a découvert (aux deux sens de ce terme) une rue pavée : une calade ancienne. La dater n'est pas aisé : médiévale ? plus récente ? On en a fait jusqu'au XIXe siècle. Mais avec un peu de patience et de chance... ce n'est pas impossible.

Cette calade part de la place du bourg où, jusqu'au début du dernier quart du XIXe était alors situé le cimetière, et conduit, sous la maison Tournié, vers le ruisseau qui descend du Cassan. Peu empruntée, elle a échappé au revêtement moderne de nos rues et témoigne de la vie du village au temps des aïeux.

Il faut remarquer qu'un caniveau en occupe le centre. Il est constitué de pierres nettement plus grandes qui canalisaient l'eau vers les jardins.





 
Service proposé par Smica - Powered by MagicSite